Les Violences Sexistes et Sexuelles

Aborder ce sujet peut être tabou voir honteux pour certaine personne !

Ici ce n’est pas le cas, on prend les choses très au sérieux et on fera le nécessaire pour subvenir aux problèmes rencontrés.

Qu’est ce qu’une violence ?

La question toute naturelle en abordant ce sujet et de définir ce qu’on entend par violence.

Lorsque vous vous engueulez avec quelqu’un, la conversation s’emballe et vous vous criez dessus de plus en plus fort. Ceci est un conflit, il y a un rapport d’égale à égale. Vous êtes deux personnes qui ont un avis différent et pour lequel ça dérange. Que ce soit avec vos amis, vos collègues ou votre famille, le conflit reste le même tant qu’il y n’y a pas de domination de la part d’une des personnes.

Faire la différence entre conflit et violence permet de savoir comment traiter le problème.

En cas de violence au sein d’un couple, la convention d’Istanbul interdit le recours à une médiation.

Article 48 de la convention d’Istanbul

En cas de violence, il y a une forme totalitaire qui est présente, un personne décide pour tout ! Il n’y a plus de réciprocité entre les personnes et donc c’est cela qui fait la différence entre conflit et violences.

Les violences sont interdites par la loi en revanche le conflit est autorisé.

Dans le conflit, on peut avoir des mots grossiers, des gestes brutal.e mais on n’est pas dans la violence. La violence c’est la domination, c’est unilatérale, c’est toujours la même personne qui domine.

Il peut exister des relations égalitaire mais dans lequel il y a un conflit violent. Le conflit est forgé en commun, la violence est présente dans une relation inégalitaire. Chaque relation est différente et il faut savoir différencier un conflit violent ou pas, d’une dominance et d’une relation de violence.

La violence faite aux femmes désigne tout acte de violence fondé sur l’appartenance au sexe féminin, causant ou susceptible de causer aux femmes des dommages ou des souffrances physiques, sexuelles ou psychologiques, et comprenant la menace de tels actes, la contrainte ou la privation arbitraire de liberté, que ce soit dans la vie publique ou dans la vie privée.

Déclaration de l’ONU – 1993

Quelque soit le genre de la personne, les violences sont punie par la loi !

Les types de violences

  • Violences sexistes

Elles désigne toutes violence porté sur l’appartenance à un genre.

  • Violences sexuelles

Elles catégorisent toutes les violences lié au sexe.

On peut citer, harcèlement sexuelle, tentative de viol, viol, mariage forcé, agression sexuelle, etc.

Attention ! les mots : attouchements, abus, frotteurs, ne sont pas reconnus par la lois. Ces mots font références à une agression sexuelle ou viol.

Qu'est-ce qu'une personne de confiance ?

Un personne de confiance ou « Trusted people » a pour objectif d’assurer la sécurité morale et physique des personnes qui assiste à un événement. Ce sont des « premiers secours » moraux durant l’événement.

Ils sont médiateurs en cas de : 

  • Violences de tous types (moral, physique, raciste, discriminatoire…)
  • Comportements dangereux ou/et inappropriés 
  • Tous comportement qui crée chez une personne une situation d’inconfort qui la pousserait à venir en parler

Ce sont des personnes qui ont pour rôle d’écouter et empêcher que la situation ne dégénère. Ils sont formés à intervenir quelque soit la situation. Ils sauront prendre les bonnes décisions lors de cas majeur. Ils ne sont là ni pour juger, ni pour se prendre pour une forme d’autorité. Ils sont là pour conseiller, aider et résoudre les problèmes lors de conflits ou violencesLe suivie ne se fait pas uniquement pendant le temps de l’événement mais aussi après si il y a recours à une dépose de plainte ou toutes autres poursuites judiciaires.

Ils sont généralement de 2 à 4 personnes sur les événements, ce sont de personnes connues, inconnue (ou mixte). Principalement des référents VSS* ou DDD*.

*VSS: violences sexistes et sexuelles   *DDD: Défense des droits

MAILING

Si vous en nécessitez le besoin, une mailing à été mise en place pour répondre à vos interrogations concernant vos droits ou alors si vous pensez avoir été atteint.e par une violence sexiste ou sexuelle.

Vos données sont sécurisées et ne peuvent être lu QUE par les membre du bureau.

Si vous ne souhaitez pas que vos informations personnelles ne soit visible de votre interlocuteur, envoyez nous directement un mail à l’adresse mesdroits@feus.org

Numéros utiles

Jeune Violence Ecoute

N° Vert : 0800 20 22 23

INAVEM (Institut NAtional d’Aide aux Victimes et de Médiation)

N° Vert : 08 842 846 37

SOS Viol Femmes information

N° Vert : 0800 05 95 95

SOS Racisme

Tel : 01 40 35 36 55